Maldives, l’archipel aux 1001 atouts

Share Button

Se dire que l’on part en vacances aux Maldives est déjà un choc en soi tant cette destination est fascinante.Ce Jardin d’Eden qui semble tout droit sorti d’une carte postale minutieusement retouchée sur Photoshop existe pourtant bel et bien.

Cette destination phare s’attire les faveurs des couples en lune de miel, des plongeurs en quête de spots exceptionnels, et pas seulement…

Cela étant, l’accession à ces paysages de rêves et à ce climat tropical nécessite tout de même 11 heures de vol, un voyage qui en vaut largement la peine tellement il ne ressemble à aucun autre.

sejour-aux-maldives

Aux Maldives, la majorité des îles ne sont pas habitées. Quelques-unes tout au plus abritent des villages assez pittoresques et charmants qu’il convient de visiter au cours d’une excursion d’une journée. Bien qu’idéale pour profiter comme il se doit d’une détente dans un coin joliment ombragé, ce somptueux archipel regorge d’activités, qu’elles soient terrestres (beach-volley, tennis, golfe, etc…) ou maritimes avec différents sports nautiques en relation avec le tourisme (plongée, jet-ski, pêche en mer, planche à voile, bateau à voile, catamaran, etc…).

Quant à la baignade et à la plongée sous-marine aux Maldives, autant dire qu’elles s’apparentent à s’immerger dans un aquarium à la fois immense et magnifiquement coloré.

Aux Maldives, la végétation est on ne peut plus luxuriante et les espèces animales sont légion.Sans pour autant dresser un inventaire exhaustif, il faut savoir que la faune terrestre a tôt fait de se rappeler aux bons souvenirs des touristes. Sur la plage, il est courant d’apercevoir des crabes avec des pinces rouges ou bleues ainsi que des geckos (lézards) et toutes sortes d’oiseaux (hirondelles de mer, hérons gris, frégates, cornettes des Maldives, etc..). Les amateurs peuvent observer les oiseaux tôt le matin depuis l’atoll de Malé.

Le mot diversification prend tout son sens dès lors que l’on découvre la faune marine des Maldives. Pas moins de 200 variétés de coraux peuplent les fonds marins. Cela étant, mieux vaut s’abstenir de les toucher, car certains coraux sont urticants. Près de 1 000 espèces de poissons cohabitent. Les plus marquants sont les gaterins rayés, les poissons-anges royaux, les poissons-crochets, les poissons-empereurs, les poissons-trompettes…

Outre les requins-baleines et les incontournables requins à pointes blanches, il n’est pas rare d’apercevoir une raie manta dont l’envergure qui est des plus imposantes avoisine les 6 mètres.

C’est à Malé qu’il faut se rendre pour une halte culturelle au musée national qui se situe dans le Sultan’s Park. Ce musée dispose d’une pléiade de collections, lesquelles s’orientent tout naturellement vers l’histoire islamique des Maldives. Une collection d’habits et parures royales et bien d’autres surprises…

Certaines expositions se consacrent à la période bouddhique, avec la tête de Bouddha en corail ainsi que des vestiges en provenance des temples. D’après les illustrations des sculptures, il est possible d’en déduire qu’à l’époque les temples étaient voués au bouddhisme tantrique.

Même si l’artisanat local n’est probablement pas le principal attrait des Maldives, il n’en demeure pas moins qu’il regorge de créations à base de bois, de noix de coco ou encore de coquillages. De quoi rapporter bon nombre de souvenirs tels que des bijoux, des vases superbement laqués…

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *